Formulaire de recherche

© P.Boulen

Plan campus

La CODAH poursuit son ambitieux projet de campus maritime et portuaire au coeur de l’agglomération havraise.

Les formations supérieures, la recherche et l’innovation, sont des facteurs essentiels qui participent au développement économique et à l’attractivité d’un territoire. Avoir un campus bien identifié et attractif permet d’accompagner le développement économique d’un territoire mais également d’investir sur l’avenir en attirant de jeunes talents, des entreprises et des équipes de recherche.

C’est pourquoi la CODAH, avec ses partenaires, a lancé un vaste programme pour rendre plus visible, plus lisible et plus attractive son offre d’enseignement supérieur, grâce à la création d’un campus maritime et portuaire au centre de l’Agglomération.

 

Penser le campus de demain

Aujourd’hui, la qualité de l’enseignement supérieur au Havre est reconnue mais la dispersion des établissements sur plusieurs campus - l’Université Le Havre Normandie, en particulier, est répartie sur 3 sites : rue Philippe Lebon, Caucriauville et le quai Frissard, ce qui ne lui permet pas de disposer d’une offre suffisamment lisible. Malgré une croissance de ses effectifs, les étudiants n’ont pas suffisamment le sentiment de faire partie d’un véritable campus ni même d’être acteur de la vie de la cité. Face à ces constats, un changement de modèle s’impose.

Le projet de campus prévoit donc de regrouper dans un même périmètre, tous les établissements d’enseignement supérieur, avec à terme le déménagement du site de Caucriauville en ville basse.

Avec un potentiel foncier de 2 hectares sur le site Lebon et de 4 000 m² sur le site Frissard, le campus a tous les atouts pour se développer et accueillir de nouvelles écoles. Le site de l’ancienne cité administrative situé stratégiquement entre la gare et le port Vauban offre également 9 000 m² de locaux pour accueillir un programme mixte dédié à l’enseignement supérieur et aux activités tertiaires. Une disponibilité foncière qui offre de multiples possibilités.

Du site Lebon au site Frissard : un campus au coeur du centre-ville

En complément de ce qui a été fait sur le site Lebon, les récentes implantations (Sciences-Po/INSA/Pôle SPI (Sciences pour l’ingénieur) en 2012, le Campus Logistique et l’Ecole Nationale Supérieure Maritime en 2015, sont venues confirmer la naissance d’un nouveau pôle pour l’enseignement supérieur havrais. Ce nouveau secteur, au bord de l’eau, positionné en interface ville-port, est l’expression du rapprochement de l’enseignement supérieur avec l’ADN portuaire et maritime du Havre. Le nouveau campus permettra de développer les échanges entre les différentes écoles, mais plus largement entre la vie étudiante et la vie professionnelle dans une logique de dynamique réciproque.

 

L’École de Management de Normandie

Actuellement répartie sur deux sites (rue Richelieu et Ecole nationale supérieure maritime - ENSM), l’EM Normandie présente une capacité de 1200 étudiants. Depuis sa création en 2007, l’école connait une croissance continue de ses effectifs qui nécessite l’accroissement des surfaces de locaux disponibles.

L’école projette l’accueil de 1500 étudiants à l’horizon 2020. Un nouveau bâtiment situé quai Frissard accueillera à la rentrée 2019 les étudiants en offrant des espaces nouveaux adaptés au développement de l’EM Normandie. La Cité Numérique et l’Ecole de Management de Normandie avec leur identité propre et des locaux indépendants seront regroupés dans un bâtiment unique afin de favoriser une mutualisation de certains espaces, le développement de synergies intéressantes et bien sûr, une économie à la construction. 

 

La cité numérique, un bâtiment « totem » du campus

La cité numérique, futur totem du campus havrais (opérationnel à la rentrée 2019) et véritable noyau concentrant l’ensemble des activités numériques du territoire, a pour vocation de correspondre au socle d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement des entreprises du numérique.

Il accueillera ainsi, sur une surface de 3 000 m², une pépinière d’entreprises, des bureaux, des offres de formations, une cantine numérique et un « learning hub ».

L’ambition de la CODAH est de mettre en place un « smart campus » : une offre numérique, des services et des informations mutualisés, un lieu qui favorise les liens avec l’extérieur et les passerelles avec le monde de l’entreprise contemporain.

 

Un centre de formation des métiers de l’artisanat 

Il est envisagé d’accueillir sur le campus l’Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat (URMA). Ce projet, soutenu par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA), permettra de favoriser l’émergence de nouvelles filières de l’artisanat au Havre, avec un objectif de 450 élèves dans un premier temps et de 700 élèves à terme.

 

Une formation aux métiers de la mer

Le campus ouvrira également de nouvelles formations dédiées aux métiers de la mer, du nautisme et du tourisme nautique. Idéalement implanté en coeur de ville et tourné vers la mer, le futur campus s’inscrit naturellement dans les ambitions de l’Agglomération havraise, de développer le pôle universitaire, et de soutenir sa vocation maritime et nautique.

La barge : une solution innovante pour la restauration 

La restauration est un des enjeux majeurs du site Frissard. En 2019, une barge flottante permettra ainsi de répondre rapidement à un besoin bien identifié pour les étudiants, de réduire les coûts de construction d’un bâtiment « en dur » et d’amplifier l’image du campus maritime havrais et son attractivité.

 

Institut Universitaire Technologique du Havre

Comme l’Université Le Havre Normandie dont il est l’une des composantes, l’IUT a fait de l’accueil de tous les types de bacheliers et de la réussite de ses étudiants, un axe majeur de sa politique. Il est donc à ce titre engagé dans plusieurs actions en faveur de l’accès d’un plus grand nombre de lycéens à l’enseignement supérieur. Les programmes proposés au sein des 10 départements de l’IUT sont définis avec soin pour répondre aux attentes de ceux qui, demain, recruteront. Les formations sont reconnues pour l’insertion professionnelle rapide offerte aux diplômés et l’accès à des poursuites d’études supérieures.  

Un projet de relocalisation du site de Caucriauville est actuellement à l’étude afin que l’IUT soit l’une des composantes du Plan Campus en ville basse.

 

Le campus en quelques chiffres

le plan campus en chiffres


Illustrations

  • Plan Campus