Formulaire de recherche

La direction Cycle de l'Eau assure les missions de production / distribution de l’eau, d'exploitation des réseaux, de distribution d’eau industrielle aux entreprises, d'aménagement, entretien et de renaturation des cours d’eau et enfin du transport des eaux jusqu'à la station de traitement des eaux usées pour certaines communes de la CODAH.
Cycle de l'Eau

La gestion des rivières

Les missions de la CODAH : préserver et restaurer les différentes fonctions des cours d’eau, assurer l’entretien raisonné du lit et des berges, restaurer et renaturer les rivières. La Directive Cadre Européenne sur l’Eau impose l’atteinte du bon état global (chimique et écologique) des rivières à l’horizon 2015.

La restauration de la continuité écologique des rivières

La CODAH a lancé en 2011 une étude sur la restauration de la continuité écologique de la Lézarde et de son affluent le Saint-Laurent. En effet, 18 endroits sur ces rivières étaient infranchissables pour l'espèce témoin, la truite Fario, à cause d'ouvrages hydrauliques tels que des moulins.

Cette étude s'est déroulée en deux phases :

  • une phase d'études préliminaires portant sur chacun des 18 ouvrages concernés ;
  • une phase d'étude d'avant projet ayant pour objectif de proposer et de chiffrer les différentes possibilités d'aménagement de chacun de ces sites.

 

La création et l'entretien de pistes

La CODAH gère la création et l'entretien des pistes le long des rivières. Il s'agit de permettre le passage piétonnier en berge, de faciliter l'accès aux berges pour les engins nécessaires à certains travaux de restauration ou d'entretien et de lutter contre la fermeture de ce milieu naturel.

En 2011, 2 460 mètres linéaires de chemins ont fait l'objet de travaux d'entretien.

 

L'entretien des ripisylves

Une ripisylve est une plantation d'arbres et d'arbustes en bordure de rivière qui a plusieurs fonctions : tenue des berges, habitat pour la faune, valorisation paysagère, suppression de la végétation inadaptée, diversification des essences et des classes d'âge, ombrage des cours d'eau pour freiner la pousse des plantes aquatiques. Des ripisylves sont aménagées le long de la Lézarde, la Curande, le Saint-Laurent et le Souris.

En 2011, l'entretien des ripisylves a été réalisé sur 2 460 mètres linéaires.

 

La suppression des espèces végétales inadaptées le long des berges

Les peupliers, lauriers palme et thuyas sont des espèces inadaptées aux berges des rivières car elles ne permettent pas de tenir les berges et dégagent du phénol, nocif pour la biodiversité.

En 2011, l'abattage de ces espèces végétales a été réalisé le long de la Lézarde et de la Curande.

 

La gestion des espèces végétales invasives

5 espèces végétales invasives ont été recensées sur le territoire de la CODAH : la Balsamine de l'Himalaya, le Buddleia, le Sumac de Virginie, la Renouée du Japon et la Renouée de Sakhaline.

Le programme de lutte contre ces espèces invasives s'est poursuivi en 2011, en collaboration avec la Cellule d'Animation Technique pour l'Eau et les Rivières (CATER). En parallèle à ce programme, des actions d'arrachage et d'abattage sont régulièrement menées et un dépliant de sensibilisation à destination de la population a été diffusé pendant la journée du patrimoine.

 

La gestion des espèces animales invasives

La CODAH lutte contre la prolifération de deux espèces animales invasives : le rat musqué et le ragondin.

Les objectifs poursuivi par la capture des ces animaux sont :

  • éviter l'érosion des berges
  • limiter la prolifération des populations de rongeurs nuisibles
  • protéger les aménagements en génie végétal
  • éviter la propagation de maladies telles que la Leptospirose
  • préserver et restaurer la diversité des habitats.

147 rongeurs ont été capturés en 2011.

Mots clés :