Formulaire de recherche

French English Tajik

La CODAH agit en faveur du développement du territoire et accompagne pour cela le déploiement d’infrastructures telles que le Très Haut débit et l’Aéroport Le Havre-Octeville.

Aménager le territoire

Le stade Youri Gagarine au Havre fait peau neuve

  • © Espace Libre

Le stade va bénéficier, jusqu’en 2025, de nombreux travaux pour faire de Youri Gagarine la nouvelle vitrine du sport.

.

Ouvert en 1968, le stade Youri Gagarine constitue un pôle stratégique pour la pratique sportive sur le plateau nord havrais. Cet équipement sportif est le plus fréquenté de la ville du Havre en accueillant 200 000 personnes par an.

« Ce projet s’inscrit dans le développement d’un quartier initié depuis le début des années 2000 ; la Ville et l’agglomération changent et ça se voit ! De par sa situation géographique et par son ampleur, cet équipement va permettre au sport de rayonner à l’échelle de l’agglomération et d’améliorer l’intégration des équipements sportifs dans la vie des quartiers », commente Luc LEMONNIER, Maire du Havre et Président de la CODAH.

L’équipement sportif le plus fréquenté du Havre

Depuis les années 70 cet équipement sportif constitue un pôle stratégique pour la pratique sportive. Au fil des années, plusieurs clubs de rugby et de football s’y sont installés. Le stade accueille de nombreuses disciplines grâce à un nombre important de terrains de jeu (9 terrains de football, 1 terrain de rugby en gazon naturel, 1 terrain de football américain en gazon synthétique, 1 terrain de softball-baseball en gazon naturel, 1 plaine de jeu). Les clubs bénéficient actuellement de 17 vestiaires de tailles variables (de 9 à 18 m²), d’une salle polyvalente de 100 m², d’un club-house de 110 m², d’une tribune de 200 places sur le terrain d’honneur de rugby et d’une centaine de places de stationnement.

Une offre importante qui en fait le site le plus fréquenté de la ville avec notamment 8 clubs de football (777 adhérents), 3 clubs de rugby (739 adhérents) et 1 club de sport américain (150 adhérents), mais aussi, plusieurs établissements scolaires (écoles du quartier, Ecole de Management de Normandie, Lycée Jeanne d’arc ou Sciences Po…) ; près de 200 000 personnes profitent donc les installations chaque année.

Un chantier en 3 phases qui s’étale sur 6 ans

La nécessité de disposer des aires sportives durant les chantiers amènent à lisser cette opération en 3 phases sur plusieurs années (2019/2020 - 2021/2023 - 2023/2025).

La première phase (2019-2020) sera consacrée au pôle ballon rond. L’objectif principal a été de définir des périmètres de travaux simples, et d’assurer au maximum la continuité d’usage du stade. Elle s’organisera suivant ce planning.

  • 12 février 2018 : délibération désignant le lauréat de ce concours
  • Année 2018 : études de conception et réalisation des procédures administratives ;
  • Printemps 2019 : démarrage de la première phase de travaux ;
  • Automne 2019 : livraison du terrain CFA, de Hockey sur gazon et deux terrains provisoires ;
  • Eté 2020 : livraison du bâtiment lié au pôle « ballon rond »

La deuxième phase (2021-2023) sera centrée sur le réaménagement com­plet du pôle ovalie et sur l’achèvement des aménagements extérieurs au sein du stade.

La troisième phase (2023-2025) permettra de compléter le dispositif du stade Gagarine avec la réalisation des trois terrains d’entraînement en gazon naturel situés à l’Ouest du site. Les principes d’aménagement restent identiques.

15,2 M€ d’investissement dont 520 000 € de la CODAH

Le coût total de cette opération toutes dépenses confondues s’élève à 15,2 M€ TTC. Le montant de la première phase s’élève à 7,9 M€ TTC, répartis entre la Ville du Havre, la Région Normandie (600 000€ dans le cadre du contrat d’agglomération), le Département de la Seine-Maritime (500 000€ dans le cadre du contrat de territoire) et la CODAH (520 000€). Elle prévoit les études de conception sur l’ensemble du site, la réalisation de deux terrains de football (niveau CFA et synthétique), du terrain de hockey sur gazon et d’un nouveau bâtiment dédié au pôle ballon rond.