Formulaire de recherche

Préparer demain sans jamais oublier le quotidien

L'agglo en projets

Le Havre, ville hôte de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019 !

Le Havre va accueillir des matches de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, parmi 9 autres villes (Grenoble, Lyon, Montpellier, Nice, Reims, Rennes, Paris et Valenciennes)

L'accueil de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019 est une excellente nouvelle pour notre territoire qui s’est fortement mobilisé derrière cette candidature portée par la CODAH, la Ville du Havre, le HAC football et la Ligue de football de Normandie.

Pour Luc LEMONNIER, maire du Havre, Sébastien TASSERIE, adjoint au maire en charge du sport et Christian GRANCHER, vice-président de la CODAH en charge du sport, « nous sommes heureux et fiers d’accueillir cette grande compétition internationale. Heureux, car cela va poursuivre la dynamique d’attractivité et de rayonnement engagée dans le prolongement des festivités des 500 ans. Accueillir la coupe du monde de football féminin permettra d’organiser des animations et d’assurer de retombées économiques importantes pour tout le territoire. Et fiers, car cette annonce vient récompenser des années d’investissements et d’initiatives qui bénéficient à tous en termes d’infrastructures et de soutien aux clubs sportifs. C’est enfin une nouvelle occasion d’entrainer le mouvement sportif dans le développement la pratique sportive féminine. »

Pour Vincent R. VOLPE Jr, Président du Havre Athletic Club, « nous avons, avec mon épouse Christine, marraine de la candidature du Havre 2019, souhaitez apporter un soutien actif à la candidature du Havre et nous sommes aujourd’hui ravis que la ville et le Stade Océane soient retenus. Le Havre a accueilli le football en 1872 date de création du Havre Athletic Club. En 2019 Le Havre va accueillir le monde entier et c’est une fierté que de participer à tel évènement. Le HAC poursuivra son engagement au service de la réussite de ce projet et poussera d’ici là tous les Havrais à soutenir autant le football masculin que le football féminin. Vivement 2019 ! »

Une candidature fédératrice

Portée par la CODAH, la Ville du Havre, le HAC football et la Ligue de football de Normandie, avec le soutien du Département de la Seine-Maritime et de la Région Normandie, et la mobilisation des villes et agglomérations de Rouen, Caen et Deauville, cette candidature s’est appuyée sur la mobilisation des acteurs locaux du football et de la population.

Officialisé le 6 octobre dernier lors de la rencontre au Stade Océane du Havre entre l’équipe de France espoirs et la Géorgie (coup d’envoi donné par Christine VOLPE, marraine de la candidature), le projet s’inscrit dans un esprit de de partage et de développement de la pratique féminine. Cette candidature se veut festive, fédératrice, enthousiasmante et positive, en associant les clubs, les habitants, les visiteurs, dans une ville singulière où l’héritage du foot est significatif (le HAC est le doyen des clubs français). C’est une opportunité unique de garantir la valorisation du Havre comme terre de football et tête de pont du football féminin.

Une candidature sérieuse

La candidature du Havre a bénéficié de plusieurs atouts :

  • un héritage fort vis-à-vis du football. Fondé en 1872, le HAC est le premier des clubs de football français ;
  • une arène digne des plus belles rencontres. Le Stade Océane, équipement flambant neuf de 25 000 places réalisé sur le principe des stades "à l'anglaise", permet d’avoir une ambiance digne de l’enjeu et offre plus de facilités pour la retransmission des matchs et donc un meilleur rendu pour les téléspectateurs ;
  • des infrastructures de premier ordre et un territoire accessible : autoroutes, train, bateau. La Normandie possède 5 aéroports dont un dans l’agglomération havraise. Le tramway permet de relier le centre-ville à la gare en moins de 5 minutes,… ;
  • une politique municipale volontariste pour le développement des activités physiques (Le Havre en forme) et du sport féminin qui a permis d’augmenter le nombre de pratiquantes de près de 79% en 5 ans ;
  • une expérience de tous les acteurs dans l’accueil de grandes manifestations. Transat Jacques Vabre, Tour de France de Voile, de Vélo... Matchs internationaux de football ont lieu comme France vs. Brésil –équipe féminine-, France vs. Uruguay, de rugby France vs. Tonga … ;
  • l’expertise de la Normandie dans l’accueil de grands événements pour fédérer les territoires autour d’elle et porter les projets (l’Armada à Rouen, Normandie Impressionniste, 70 ans du Débarquement, Jeux équestres mondiaux…) qui bénéficiera à la candidature du Havre ;
  • une mobilisation forte des Havraises autour d’événements importants comme par exemple octobre rose ou la course de l’Amazone qui réunit chaque année plus de 12 000 femmes ; - des valeurs sportives partagées et ancrées dans l’histoire de la ville : épreuves de voiles des Jeux Olympiques d’été de 1900 et 1924 (les derniers organisés en France), candidate pour accueillir les épreuves de voiles dans le cadre de Paris 2024… ;
  • un village « Coupe du Monde » installé sur la plage. Lieu de passages et d’échanges, où se côtoient jeunes, touristes, joueurs de beach-volley, de beach-soccer, cyclistes, joggers… c’est le lieu idéal pour organiser des animations ;
  • un décor unique avec comme toile de fond le centre-ville du Havre classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et à proximité de grands sites touristiques comme Paris, Deauville, Honfleur, le Mont St-Michel, etc ;
  • une dynamique collective des territoires. La Ville du Havre, la CODAH, le HAC, la Ligue de Normandie de football, le Département de Seine-Maritime et la Région Normandie, notamment se rassemblent pour garantir la réussite de la candidature et une mobilisation importante.