Formulaire de recherche

La CODAH gère les complexes aquatiques Belle Etoile, Gd'O et Bains des Docks, le centre d'aviron, le centre de tir sportif, le Stade Océane et le Parc de Rouelles
Se distraire

"Impression, soleil levant" de retour au Havre

Le chef-d'œuvre de Claude Monet "Impression, soleil levant" sera exposé au MuMa du 10 septembre au 8 octobre.

Ballon rouge-orangé s’élevant au-dessus de l’eau, dans une atmosphère de brume, de vapeurs et de fumées laissant deviner un paysage fantomatique. Esquissé d’une touche vive et rapide, Impression, soleil levant est longtemps resté un mystère : où fut-il peint exactement, était-ce bien le lever du soleil et non le coucher ? Une chose était sûre, Le Havre avait servi de décor à cette toile devenue le chef-d’œuvre de Monet et de l’impressionnisme. Depuis, la localisation de l’endroit précis où elle fut peinte et la certitude qu’il s’agissait bien d’un soleil levant ont un peu plus ancré la toile dans l’histoire du Havre. Pourtant, jamais plus le tableau n’était revenu sur le lieu où il était né en 1872.
L’exposition Impression(s), soleilau MuMa permet son retour 145 ans après. "Le projet mûrissait depuis quelques années, il s’est concrétisé par le prêt du musée Marmottan Monet pour les 500 ans du Havre, événement festif majeur que l’exposition vient couronner", explique Annette Haudiquet, conservatrice du Musée d’art moderne André Malraux. Le MuMa a ainsi réunit une trentaine d’œuvres de ses collections ou prêtées par de grands musées ou des collectionneurs privés pour créer un dialogue inédit avec la toile de Claude Monet.

Cinq artistes fous du soleil

Aux côtés d’Impression, soleil levant et de plusieurs autres toiles de Monet, le visiteur découvre des œuvres des peintres William Turner, Eugène Boudin, Félix Vallotton, Raoul Dufy et du photographe pionnier Gustave Le Gray. Leur point commun ? Tous ont travaillé au Havre et se sont intéressés à la manière dont ils pouvaient, avec leurs propres moyens picturaux, traduire la fugacité d’un instant, fixer sur la toile la beauté éphémère d’un ciel, des mouvements de la mer ou de la course du soleil. À cette occasion, le rôle du Havre comme source d’inspiration reconnue ne peut être éludé : pourquoi et comment la ville a-t-elle exercé un tel pouvoir d’attraction sur les peintres, à différentes époques ? Les œuvres présentes donnent en tout cas un éclairage sur le travail de ces artistes qui ont fait du Havre et de l’estuaire de la Seine un territoire d’expérimentation artistique.

Le MuMa comme révélateur

L’émotion particulière d’Impression, soleil levant au Havre tient aussi au lieu-même de son retour : sur le quai où elle fut peinte, la toile se confronte pour la première fois de son histoire au paysage et à la lumière qui ont permis sa naissance. "Ce lien inédit entre l’œuvre et son sujet est tout simplement fantastique !", s’exclame Annette Haudiquet, certaine qu’au-delà du discours de l’exposition, une compréhension et une émotion particulières toucheront le visiteur. En entrant et en sortant du MuMa, ce dernier retrouvera effectivement la lumière et le paysage portuaire qui ont inspiré Monet. L’exposition Impression(s), soleil et son concentré de trente chefs-d’œuvre impressionnera durablement les visiteurs et leur manière de voir le lever et le coucher du soleil.

Ouvert du soleil levant au soleil couchant

A exposition exceptionnelle, horaires de visite exceptionnels. Autour du chef-d’œuvre de Monet, le MuMa ouvre symboliquement ses portes au public de 7 h 30 à 20 h 30. Le musée innove également en faisant du lundi son jour de fermeture (au lieu du traditionnel mardi), et ce de manière définitive. Ces créneaux élargis permettront aux visiteurs en quête d’une émotion particulière d’apprécier les toiles de Monet, et des artistes réunis autour de lui, dans l’incroyable lumière qui a guidé leurs yeux.